LE RECYCLAGE COMME TECHNIQUE ARTISTIQUE

LE RECYCLAGE COMME TECHNIQUE ARTISTIQUE : L’EXEMPLE DU FESTIVAL BASE’ART

Les tableaux et sculptures présentés sur cette page ont été conçus dans le cadre d’un festival organisé par la fondation BASE’ART. Ce salon était consacré à l’ « up’cycling », à savoir le recyclage comme technique artistique, éloignée de ma pratique habituelle. La création d’œuvres à partir de matériaux recyclés représentait donc pour moi un véritable défi technique.

Cette démarche, initiée par la Fondation BASE’ART s’inscrit résolument dans l’air du temps où les déchets prennent une valeur dans le cadre d’une politique tournée vers l’écologie. A cette occasion, j’ai choisi pour ma part de créer des œuvres avec les « déchets » glanés (souvent des affiches arrachées ou des papiers divers) dans mon atelier ou de produire des peintures à partir d’autres.

LE RECYCLAGE : UNE NÉCESSITE POLITIQUE IMPÉRIEUSE

La plupart des gouvernements ont choisi de valoriser ces transformations destinées à économiser l’énergie. La promesse de primes aux particuliers désireux d’optimiser leur empreinte carbone en est la preuve. On voit régulièrement des sites spécialisés dans ces techniques prodiguant des conseils pour bâtir des logements autonomes. De même, on n’échappe pas à l’émergence de nouvelles entreprises offrant des audits énergétiques. D’autres promettent la réalisation d’habitations ou d’industries produisant moins d’émissions carbone telles que définis par le sommet de Paris COP21 en 2015.

LE RECYCLAGE COMME TECHNIQUE ARTISTIQUE : ÉVOLUTION

L’art se devait de s’inscrire dans cette mouvance. Elle n’est pas nouvelle en la matière. Nombre d’artistes ont valorisé des objets du quotidien en utilisant le recyclage comme technique artistique. Il faut du moins reconnaître que cette technique servait d’abord des objectifs esthétiques. Il s’agissait de proposer un nouveau regard sur les matériaux familiers. Je pense en particulier au roman « Les choses » de Georges Perec, à l’œuvre de César, au mouvement « ready made » de Marcel Duchamp ou encore les « collagistes » tels que Jacques Villeglé.

Aujourd’hui, le recyclage comme technique artistique a évolué. Il s’agit certes encore d’une démarche esthétique. On ne peut cependant qu’admettre qu’elle s’inscrit désormais dans un cadre politique et sociétal voire militant et dans une perspective que l’on ne peut que qualifier d’essentielle pour les générations futures.

« Tu m’as donné la boue et j’en ai fait de l’or »..

Charles Baudelaire

Powered by WordPress.com. par Viva Themes.
%d blogueurs aiment cette page :